Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Deviens un héros, jette ton mégot où il faut !

Deviens un héros, jette ton mégot où il faut !

BeWapp a lancé une campagne de sensibilisation autour de la problématique des mégots de cigarette jetés dans la nature. A lui seul, un mégot peut polluer jusque 500 litres d’eau ! Les mégots fragilisent également la végétation et sont dangereux pour les animaux.

Stop aux idées reçues !

Contrairement aux idées reçues, le mégot n’est pas biodégradable. Le mégot contient de l’acétate de cellulose dont les fibres sont traitées avec du dioxyde de titane (cancérogène possible) avant d’être densément compactées avec une substance irritante, la triacétine, pour former le filtre. Pour finir, le filtre est recouvert de papier, lui aussi, composé de nombreuses substances chimiques. Au total, le mégot contient plus de 5000 substances chimiques ! Ainsi, un mégot peut mettre jusqu’à 15 ans pour se dégrader lorsqu’il est jeté dans la nature.

Pollution de l’eau

De nombreux fumeurs jettent ou écrasent leur mégot au sol lorsqu’ils sont à l’extérieur sans pour autant connaître et mesurer les conséquences de leur acte.

S’il n’est pas ramassé et jeté dans la poubelle adéquate, le mégot sera emporté par la pluie ou le vent jusqu’au premier avaloir. Une fois dans le réseau d’égouttage, au contact de l’eau, il commencera à libérer ses substances chimiques et donc à polluer les eaux.

Si l’avaloir est relié à une station d’épuration, le mégot sera en général retenu par le système mais en perturbera le fonctionnement. Dans le cas où l’avaloir n’est pas relié à une station d’épuration, l’eau et les déchets sont directement acheminés vers nos rivières.

C’est ainsi qu’un mégot jeté au bord d’un trottoir peut très facilement se retrouver dans nos rivières qui se déversent, à leur tour, dans les mers et océans.

Impact sur la faune et la flore

Les plantes aussi souffrent des effets causés par les substances chimiques nocives présentes dans les cigarettes. Une étude prouve que le trèfle blanc pousse 30 % moins vite et se développe moins quand des mégots sont présents sur le sol aux alentours.

Un danger pour les animaux

Que cela soit sur terre ou dans les eaux, les animaux sont les principales victimes des mégots.

Dans les eaux, les mégots se décomposent et libèrent leurs substances chimiques. Les minuscules particules de micro et nanoplastiques flottent dans l’eau et atterrissent donc dans l’estomac des poissons et autres organismes aquatiques. Les particules les plus fines peuvent circuler dans leur corps et ainsi atteindre d’autres organes. Quatre mégots dans un litre d’eau seraient suffisants pour tuer un poisson de petite taille ! Quand ces poissons arrivent dans nos assiettes, nous ingérons à notre tour du plastique.

Alors « Deviens un héros, jette ton mégot où il faut » !

Source : BeWapp

 

Actions sur le document